SNCF Gare & Connexions, en èntroite collaboration avec Casterman, a souhaité rendre un hommage fervent à Corto Maltese à l’occasion du 50e anniversaire du héros d’Hugo Pratt.

Profitez-en jusqu’au 31 octobre en Gare de Paris-Austerlitz. 

Fils d’un marin de la Royal Navy et d’une gitane andalouse, Corto a grandi dans une atmosphère de sortilèges, de divinations et de spiritualité sous l’influence de sa mère magicienne et de son beau-père rabbin. Cette ascendance et cette éducation métissées lui ont permis d’acquérir une ouverture d’esprit peu commune – pour ne pas dire anachronique dans la première moitié du XXe siècle, période où Hugo Pratt a choisi de situer l’action de ses histoires. Son ouverture à toutes les cultures sans aucune forme de préjugé apparaît plus que jamais nécessaire au lecteur du XXIe siècle, au moment où les conflits identitaires, la montée des extrémismes et les dérives libérales obscurcissent les esprits. Les valeurs de l’amitié comptent davantage à ses yeux que celles d’un drapeau : son attachement envers ses camarades, hommes ou femmes, est si fort qu’il est toujours prêt à s’engager à leurs côtés, au mépris de tous les dangers.
Corto Maltese demeure une figure charismatique, romanesque, au look sophistiqué : c’est une icône masculine au même titre que Burt Lancaster, James Dean ou David Bowie. Son individualisme revendiqué, son célibat assumé, ses actions désintéressées, son mode de vie nomade, son sens de la dérision, son élégance et son charme l’imposent comme une incarnation idéale du trentenaire contemporain, dans lequel les lecteurs peuvent se projeter et envers lequel les lectrices ne restent pas indifférentes.
Ses aventures sont ponctuées d’action, de situations tragiques mais aussi et surtout de drôlerie, à travers des dialogues truffés d’ironie, rédigés dans une langue à la fois simple et ciselée, débarrassée des conformismes de la bienséance et de la pudeur. Bien plus qu’un personnage de bande dessinée, Corto Maltese est un mythe et, à ce titre, il s’adresse à tous les publics. Citoyen du monde avant l’ère de la globalisation, c’est un Ulysse moderne dont les aventures revêtent plus que jamais, cinquante ans après leur création, une portée universelle.

Cliquez pour agrandir.