CORTO MALTESE
L’intégrale en 16 albums couleurs, à collectionner chaque vendredi dès le 17 février, avec LE SOIR.

Il y a cinquante ans, Corto Maltese inventait le voyage poétique, philosophique et littéraire en bande dessinée avec La Ballade de la mer salée. Le trait d’Hugo Pratt s’inscrivait dans la ligne aventureuse des Robert Louis Stevenson, Jack London, Ernest Hemingway, Rudyard Kipling ou Arthur Rimbaud.

Libéré des contraintes de pagination, de format, de morale, Corto Maltese invitait le lecteur dans l’imaginaire poétique des histoires de pirates, de guerres oubliées, ballotées de souvenirs de jeunesse, de femmes éternelles et de mythes universels.

Cette première intégrale en couleur et en grand format des 29 aventures du gentilhomme de fortune créé par Hugo Pratt se décline en 16 albums de luxe. Chaque tome est enrichi de dossiers inédits, illustrés d’aquarelles ou de dessins du maître, pour percer les arcanes romanesques de Corto Maltese.

Introuvable dans le commerce, cette édition collector à dos toilé est présentée dans l’ordre chronologique de création des récits pour mieux saisir combien Corto Maltese, bien plus qu’une série de bande dessinée, est une œuvre d’art en soi.

Premier album:
Corto Maltese. La ballade de la mer salée, tome 1, 18 €